Les plantes au service de la peau

La peau, cette enveloppe corporelle qui en dit long sur notre état de santé intérieur, mais aussi sur notre état mental…

La peau dans tous ses états...

Miroir de nos émotions! Reflet d'un esprit tantôt serein tantôt malmené

Il n’est pas rare d’entendre les clientes parler de leurs émotions, leurs préoccupations lorsque vous de l’autre côté vous observez une peau qui semble souffrir comme pour acquiescez les soucis de Madame …

Eczéma, psoriasis mais aussi rougeurs, imperfections, cernes... dévoileront ce que l'on souhaite caché au fond de nous.

Mais rare seront les fois, où vous observerez une peau qui n’a rien à vous dire, une peau normale, une peau qui va bien ! Vous en rencontrez souvent ?



Les peaux fragiles, les peaux sensibles, elles, pourront bien rougir sous vos yeux ! Quel désarrois pour ces personnes dont la peau rougie au moindre changement de température, à la moindre émotions, et finissent par laisser paraitre une couperose que vous camouflerez et neutraliserez grâce à une cosmétique appropriée.


L’acné ? Et bien, dans ce domaine, tellement de choses à aborder également...

Un vrai travail de rééducation quant au soin de la peau, parfois trop souvent purifiée, et prise de conscience de l’impact de l’alimentation.

De l’adolescent à l’adulte qui a l’impression de n’avoir jamais quitté cette période ou bien la découvrir à l'aube de la quarantaine... Il y a véritablement des choses à comprendre sur l’état de santé intérieur.


Mais parlons plantes, et huiles essentielles pour toutes ces peaux qui appellent au secours !


En complément de vos conseils dermo, nous pouvons encore une fois de plus, aller voir du

côté de nos bonnes vielles plantes pour chouchouter nos clientes.

En phytothérapie, nous chercherons:


-Des plantes qui ont des propriétés drainantes cutanées, car la peau, organe émonctoire, est un organe qui seconde le foie afin de l’aider à drainer, éliminer les toxines de l’organisme.

- Des plantes aux propriétés reminéralisantes pour apporter des minéraux, des oligo-

éléments. Mais aussi des plantes qui apaisent les prurits, les picotements et l’inconfort.

-Des plantes qui auront la particularité d’être séborrégulatrices dans d’autres cas.

Et pour finir; des plantes qui activent la circulation sanguine, la microcirculation.


Suivant la problématique de la peau (elles ont véritablement toutes du pot ( !)), pour chaque, il sera possible de proposer une plante, ou une synergie de plantes, suivant les compléments alimentaires proposés. Mais également, celle-ci se retrouvent régulièrement dans les crèmes visages et corps !

C’est pourquoi la maitrise du conseil phyto est important : il est toujours intéressant pour soi, et pour la cliente de connaitre tous les ingrédients principaux d’un cosmétique.


Quelles sont toutes ces plantes ?!

La Bardane, et la Fumeterre, la pensée sauvage pour les acnéiques mais aussi dans le cadre d’un eczéma, un psoriasis, car les plantes peuvent avoir plusieurs propriétés. L’ortie partie aérienne, pour reminéraliser les peaux fatiguées, les peaux des fumeuses, les peaux en souffrance. Tandis que l’ortie racine se verra conseillé dans un autre cas très précis de l’acné. Les peaux rouges fumeront le calumet de la paix grâce à la vigne rouge, l’hamamélis, mélilot, fragon … mais toutes ont une particularité !


Vous avez dit huile essentielle ?

Il est vrai que de plus en plus de cosmétiques se voient enrichis en huiles essentielles, qui devient d’ailleurs l’ingrédient phare et principe actif n°1.

Connaitre les huiles essentielles ayant un intérêt pour le soin de la peau, est primordial quand on conseille et travaille avec la cosmétique naturelle.

Mais également pour répondre à votre cliente qui vous demande s’il est mieux de mettre de l’huile essentielle d’arbre à thé ou de géranium rosat sur l’acné de leur ado, ou bien de confirmer à une autre, qu’il est possible de mettre des huiles essentielles sur un eczéma pour apaiser l’irritation, ou bien favoriser la régénération cutanée…


Il est important aussi de savoir recadrer la cliente un peu trop enjouée qui utilise des huiles

essentielles comme si c’était des petites choses naturelles et donc sans risque !

Pouvons nous calmer les troubles circulatoires de Madame B dans la cabine du fond avec des huiles essentielles dans l’huile de massage ? Ou bien encore expliquer professionnellement pourquoi vous avez fait le choix de cette huile aromatique…


Et bien, que de conseils encore à faire avec le naturel, pour accompagner de façon globale vos

clientes.

C’est exactement ce dont elles ont besoin, ce qu’elles recherchent. Ce qu’elles attendent de

leur esthéticienne, experte de la peau.

29 vues0 commentaire