La cosmétique zéro déchet : un atout supplémentaire pour les esthéticiennes

Mis à jour : janv. 30


Les poubelles débordent, la planète s’étouffe : il est urgent de réduire ses déchets.

Vous êtes professionnelles de la beauté et vous vous demandez comment entreprendre une

démarche éco-responsable ?

Voici quelques pistes pour tendre vers le zéro déchet au sein de votre institut.



Pourquoi s’engager dans une réduction des déchets ?

Même si le sujet est de plus en plus (et de mieux en mieux) médiatisé, la question est tout à

fait légitime.


Il y a 3 raisons principales à réduire ses déchets :

- Le respect de l’environnement. Au stade où nous en sommes dans la catastrophe

écologique, nous pourrions même parler de « survie » de notre planète. Les déchets

sont extrêmement polluants, avant et après leur achat.

- Les économies. Vous avez certainement entendu cette phrase : « Le meilleur déchet

est celui qu’on ne produit pas ». Avec le zéro déchet, on consomme différemment,

on achète moins d’objets neufs ou jetables, moins d’emballages également, on

redécouvre des ingrédients bruts.

- La santé. Entreprendre de réduire ses déchets nous entraîne dans une réflexion

globale de consommation. On choisit mieux ses produits, notamment les aliments et

les cosmétiques qui impactent directement notre santé.


Le zéro déchet dans votre institut

Chez Green Beauty Formation, nous sensibilisons les professionnelles à l’existence d’une

beauté des femmes et de la planète.

Le premier geste zéro déchet que vous pouvez appliquer, c’est d’éliminer les accessoires à

usage unique :

- le papier qui recouvre la table ;

- les cotons-tiges ;

- les cotons démaquillants ou les mouchoirs en papier jetables (à remplacer par des

cotons lavables ou une éponge de Konjac) ;

- etc.

Optez pour un savon solide (plutôt qu’un flacon de savon liquide) et utilisez des serviettes de

toilette pour essuyer vos mains (ou celles de vos clientes).


Le choix de cosmétiques éthiques

Pour les soins, privilégiez les produits avec des emballages en carton ou en verre plutôt que du plastique. Certaines marques proposent des flacons réutilisables : il n’y a plus qu’à les remplir quand ils sont vides. Imaginez les économies ! Il existe également des points de

collecte pour les contenants recyclables.

D’une manière générale, évitez les emballages superflus.


N’hésitez pas à vous renseigner sur l’éthique de vos fournisseurs : leur politique, leurs

démarches, leur sensibilisation au zéro déchet. Et de façon plus globale, vérifiez leur impact

sur l’environnement (procédés de fabrication, choix des matières premières,

commercialisation de leurs produits, expéditions, emballages, etc.).

Quant aux soins que vous utilisez, c’est important de comprendre et de maîtriser la

composition des cosmétiques. Le zéro déchet, c’est nécessaire, mais pas au détriment de la

santé.

En suivant une formation en phyto-esthétique, vous serez en mesure de proposer des soins

naturels élaborés à partir d’huiles végétales et de plantes avec des ingrédients bruts et sains.

Maîtriser les techniques de soins naturels en institut de beauté vous aidera dans votre

démarche zéro déchet.


La démarche zéro déchet va au-delà de la cabine de soins

Tendre vers le zéro déchet dans votre institut de beauté, c’est une réflexion globale.

Pour les collations, proposez de l’eau ou du thé avec de la vaisselle lavable (tasses, cuillères)

plutôt que des gobelets ou des « touillettes » jetables.

Les bouteilles d’eau peuvent être remplacées par une carafe filtrée ou plus simplement l’eau

du robinet lorsque c’est possible.

Le thé et les infusions se trouvent facilement en vrac (en apportant vos propres contenants).

Vous proposez du café à vos clientes ? Remplacez votre machine à dosettes par une

cafetière à piston ou une machine qui moud les grains.

Bien entendu, on trie ses éventuels déchets !

Et pour les emballages des cadeaux, pensez à la technique du furoshiki.


L’aménagement zéro déchet dans votre institut

Vous avez besoin d’un nouveau meuble, de nouveaux accessoires, de linge ou de la déco ?

Avez-vous pensé aux objets d’occasion ? Parcourez les sites d’annonces en ligne, baladez-

vous dans les brocantes ou les recycleries : vous serez surprises des trésors que vous y

trouverez.

Pourquoi des produits « seconde main » ? Pour éviter d’acheter neuf ! Vous ferez des

économies et tout ce qui n’est pas produit, c’est des déchets en moins.

À l’inverse, si vous avez l’intention de vous séparer d’un appareil ou d’un meuble dans votre

institut, pensez à lui offrir une deuxième vie (vente, don, troc).

Pour les produits ménagers (laver le sol, les sanitaires, les vitres, etc.), le vinaigre blanc et le

bicarbonate de soude seront vos meilleurs alliés. Pas besoin d’un produit différent pour

chaque usage : là encore, vous faites du bien à la planète (les produits ménagers

« conventionnels » sont remplis d’ingrédients toxiques) et à votre porte-monnaie.

L’autocollant STOP-PUB à apposer sur la boîte aux lettres n’est pas réservé qu’aux

particuliers. Les entreprises reçoivent beaucoup de prospectus qui partent, le plus souvent, à

la poubelle. Pensez-y, car chaque petit geste compte.


Ne prenez pas peur à la lecture de toutes ces alternatives. Dirigez-vous progressivement

vers le zéro déchet. Il ne s’agit pas de tout révolutionner d’un seul coup dans votre institut,

car il y a de fortes chances que cela échouerait.


Listez toutes les actions que vous pourriez mettre en place et fixez-vous des objectifs

raisonnables. Pour vous, c’est peut-être plus facile de commencer par la cabine de soins ou

au contraire l’espace détente. Ne le vivez pas comme une contrainte, mais plutôt comme

votre contribution, à votre niveau.

Devenez une esthéticienne engagée grâce à notre formation Institut éco-responsable.

Car, oui, la beauté green et éco-responsable, c’est possible !


0 vue

Contact :

07 72 08 34 67

Contact@greenbeautyformation.com

Retrouvez Green Beauty Formation sur:

Formations éligibles 

Centre de formation est référencé DATADOCK

  • Facebook
  • Instagram
© 2019- Green Beauty Formation - Mention légales - CGV