La bio-esthétique, ce n’est pas que des cosmétiques bio

Depuis quelques années, il y a un engouement certain pour une beauté engagée et respectueuse.

On a tendance à assimiler la bio-esthétique à l’utilisation de cosmétiques bio. Certes, ils en font inévitablement partie, mais il ne suffit pas d’avoir recours à des produits naturels, au label « Bio », dans votre institut pour revendiquer la bio-esthétique.

C’est une véritable prise en charge globale que vous devez proposer à vos clientes.


La peau est le reflet de l’intérieur.


Vous n’êtes pas sans savoir que la peau est un organe émonctoire. Au même titre que le foie, les intestins, les reins ou les voies respiratoires, la peau élimine les toxines accumulées dans l’organisme.

La vie actuelle est mouvementée et propice au stress, à la suralimentation, la pollution, la fatigue, etc.

Lorsqu’une cliente vous sollicite pour ses problèmes de peau, prenez le temps d’analyser avec elle ce qui se passe à l’intérieur de son corps.

La bio-esthétique consiste à adopter une approche holistique avec vos clientes. Prenez en considération : le physique, le psychique et le spirituel.

Notre organisme est composé de cellules. Lorsque l’on prend soin d’elles, elles se sentent bien et répercutent ce bien-être sur tout le corps.



C’est quoi une bio-esthéticienne ?


Travailler de manière holistique permettra une prise en charge globale de chaque personne pour régler durablement les problèmes de peau. On l’a vu précédemment, il est nécessaire de prendre en compte plusieurs facteurs : les émotions, les énergies, les rythmes de la peau (chronobiologie cutanée). Sans oublier les impacts environnementaux (fatigue, stress, pollution, tabac...) et l’influence des hormones.

La bio-esthéticienne ne se contente pas de regarder les problèmes cutanés. Les rougeurs, les boutons, les tâches, la peau sèche peuvent être atténués par des crèmes et des soins. Mais si la source du problème n’est pas identifiée, la peau continuera d’exprimer un mal-être intérieur.



L’accompagnement en bio-esthétique


Pour régler les problèmes de peau de vos clientes, il est nécessaire d’entamer un véritable travail intérieur avec elles.

La prise en charge commence par analyser l’hygiène de vie : sommeil, appétit, digestion, etc.

La bio-esthéticienne passe en revue les habitudes, les besoins, le rythme de vie de la cliente. Avec ses conseils, elle l’aide à installer une certaine harmonie entre l’intérieur et l’extérieur de son corps.

Les préconisations peuvent toucher différents domaines :

- L’alimentation

- L’aromathérapie

- La phytothérapie

- La médecine chinoise

- La médecine ayurvédique

- Les massages

- L’accompagnement énergétique

Cela peut paraître surprenant d’inclure toutes ces approches pour régler des inconforts cutanés. Mais regardez ailleurs dans le monde, notamment les soins orientaux (médecine traditionnelle chinoise, ayurveda, hammam, etc.) : l’Être est toujours considéré dans sa globalité.



Allier beauté et naturel en bio-esthétique


Bien évidemment, cette approche holistique s’accompagne de l’utilisation de produits naturels pour régler les problèmes de peau.

Les consommateurs sont de plus en plus sensibles à la composition des cosmétiques, ainsi qu’à leur mode de production.

La bio-esthéticienne préconise des soins conçus à partir d’ingrédients naturels et bio. Elle veille également à la philosophie et l’éthique des fournisseurs, notamment leur impact environnemental.

Que ce soit pour les crèmes, les huiles ou les compléments alimentaires, le naturel est l’allié de la beauté. Associés à la prise en charge globale, vous leur proposez un véritable accompagnement vers le mieux-être. Et ne dit-on pas « être bien dans sa peau » lorsque l’on se sent bien ?!

5 vues

Contact :

07 72 08 34 67

Contact@greenbeautyformation.com

Retrouvez Green Beauty Formation sur:

Formations éligibles 

Centre de formation est référencé DATADOCK

  • Facebook
  • Instagram
© 2019- Green Beauty Formation - Mention légales - CGV